INSTRUCTEUR DE LOCOMOTION

Page mise à jour le 10/04/2016 (La technique de guide)

Instructeur de locomotion : un métier

Description :

- En vidéos  :

Métier Instructeur de locomotion par l’AILDV : 240_F_36718774_EWXoDddXrBf4iRABXMCkoOIMDHusZbCd

Découvrez la formation d’Instructeur de locomotion par la FAF : 240_F_36718774_EWXoDddXrBf4iRABXMCkoOIMDHusZbCd

Sandrine Guédon-Vigneron – Instructrice en locomotion à Auvergne Basse Vision : 240_F_36718774_EWXoDddXrBf4iRABXMCkoOIMDHusZbCd

- L’instructeur de locomotion aide la personne déficiente visuelle à prendre conscience de ses capacités et de ses limites lorsqu’elle se déplace en intérieur et en extérieur. Il lui indique les techniques et les savoir-faire et comment appréhender son environnement différemment en exploitant les divers canaux sensoriels (potentiel visuel, sens kinesthésique, audition, podotactile, toucher instrumental ou toucher de canne). La personne doit pouvoir choisir quels techniques ou outils elle doit utiliser et dans quelles circonstances (temps gris, ensoleillés, nuit). Chez les jeunes enfants, particulièrement avec les jeunes non-voyants congénitaux, l’instructeur de locomotion va les aider à acquérir le maximum de connaissances liées à l’environnement.

L’instructeur de locomotion travaille en équipe pluridisciplinaire (médecin, psychologue, assistant social, éducateurs, rééducateurs …) et collabore avec la communauté urbaine concernant l’accessibilité, l’agencement de l’environnement, pour demander par exemple un aménagement des rues (installation de bandes podotactiles, mise en place de passages piétons…).

En résumé, L’instructeur de locomotion est un professionnel qui évalue les possibilités et les difficultés dans les déplacements à pied et détermine avec la personne handicapée, ce qui pourrait être amélioré afin de lui apporter plus de sécurité, plus d’aisance et de confiance dans les déplacements.

  • Sécuriser et rendre autonome dans les déplacements, seul ou accompagné.

  • Favoriser la vie relationnelle.

  • Développer les capacités autres que la vue, + mentales.

  • Sentir les obstacles.

  • Gérer une situation nouvelle ou inconnue

Informations concernant la formation :

Déroulement de la formation :

Il s’agit d’une formation longue, comportant un enseignement théorique et pratique, soit 31 semaines dont 11 semaines de stage (qui ont lieu dans toute la France), à temps plein, de mi-novembre à fin juin généralement. Elle aboutit, après examens, à l’obtention du Certificat d’Aptitude à l’Education et à la Rééducation de la Locomotion, délivré par le Ministère de l’Emploi et de la Solidarité.

Contenu de la formation :

Le futur Instructeur de Locomotion doit acquérir les connaissances et capacités suivantes :

- Connaissances théoriques, en étroite relation avec la prise en charge,

- Connaissances techniques (techniques de locomotion) et psychopédagogiques (méthode d’apprentissage),

- Capacités de verbalisation, d’observation, d’analyse, d’adaptation technique et pédagogique.

Diplômes requis : 

Pour accéder à cette formation, il faut être titulaire de l’un des diplômes suivants (cf Arrêté du 19 novembre 1997) :

- D.E. de psychomotricité,

- D.E. de masseur-kinésithérapeute,

- D.E. d’éducateur spécialisé,

- D.E. d’ergothérapeute,

- D.E. d’infirmier,

- Certificat d’Aptitude au Professorat de l’enseignement secondaire « CAPES » d’Education physique et sportive,

- Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Général aux Aveugles et Déficients Visuels « CAEGADV »

- Certificat d’Aptitude aux actions Pédagogiques Spécialisées d’Adaptation et d’Intégration Scolaire « CAPSAIS »,

- Licence en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) Option Activités Physiques Adaptées.

Pour en savoir plus, contactez l’Association des Instructeurs de Locomotion pour Déficients Visuels (AILDV)

Ligne

La technique de guide : une technique universelle

Livret réalisé par Carine Aumenier, Instructrice de Locomotion : 240_F_36718774_EWXoDddXrBf4iRABXMCkoOIMDHusZbCd

Version Janvier 2016

TOP